La Planète Terre

Petite, je pleurais quand on coupait des arbres et que les enfants jouaient avec des animaux morts dans la cour de récréation. Pourquoi tant de cruauté et d’indifférence devant une telle tristesse ?

Ma réponse est la conscience. J’ai toujours eu conscience de beaucoup de choses malgré mon âge. Il était plus facile pour moi de discuter avec les adultes qu’avec les enfants. Quand on me posait la question, je disais que je trouvais les jeunes immatures. On me prenait pour quelqu’un de trop sérieux, de bizarre, on me disait que « je devais apprendre à m’amuser », mais je ne trouvais rien d’amusant à ce qu’ils faisaient. Alors je préférais être seule ou en compagnie d’animaux.

D’ailleurs, si vous avez la chance de vivre avec des animaux, s’il vous plait, respectez-les à votre égal. Ils sont vos amis, vous n’êtes pas le « maître » et ils ne sont pas stupides. Ils sont ici pour nous aider. Ils peuvent nous soigner. Remercions les pour tout ce qu’ils nous donnent. Nous pouvons beaucoup apprendre en les observant, à condition de se considérer enseignable. La diversité de leurs espèces est un grand cadeau de la planète sur laquelle nous vivons.

La Terre nous donne tout, tous les jours, peu importe nos faits et gestes. Elle subvient à chacun de nos besoin. Le soucis c’est qu’avec le goudron, l’homme est déconnecté de la Terre, il ne la voit plus et l’oublie. Ses pieds ne la touchant plus directement, il lui est difficile d’éprouver de la gratitude pour cette magnifique planète qui est sa maison. Je n’ai moi-même pas toujours été reconnaissante, pensant que c’était quelque chose d’acquis. Je ne comprenais pas le lien qu’il y avait entre elle et nous et donc entre chacun des êtres qui la peuplent.

J’ai pris conscience de ce qu’elle était à l’adolescence. J’avais l’image de la Terre avec tous ces êtres sur elle, et je ressentais la mère qu’elle était dans toute sa bienveillance. Pour moi, la vie est précieuse et il est important d’en prendre soin, de la préserver, de l’honorer car elle est là, tout autour de nous et à l’intérieur de nous.

Aujourd’hui, il est vital pour moi d’aller me ressourcer dans la nature. J’aime aller voir les arbres, les toucher et les remercier. Leur sagesse est immense quand on y est sensible. Ils ont beaucoup à nous apprendre. Certains sont si vieux, et malgré tout ce qu’ils ont vécu, ils ont continué à s’enraciner profondément dans le sol et à pousser davantage vers le ciel. Quel bel exemple à suivre, j’éprouve un grand respect pour eux !

Aussi, merci à ceux qui ramassent les déchets qu’ils rencontrent, ne serait-ce qu’un bouchon ou un mégot. Peu importe que des personnes soient payées pour faire « ce travail ». Cela devrait être notre travail à tous. Il est important que nous réalisions l’impact de nos actions. Quand je me promène, je ramasse toujours quelque chose, par amour pour la planète, et cela me prend très peu de temps. Nous sommes les enfants de la Terre, c’est à nous de choisir de la détruire ou de la respecter. Réveillons-nous !

Je vous partage ce clip de Michael Jackson , qui me touche toujours autant, pour la réalité et la beauté de son message :

Magnifique Terre, merci de tout mon coeur d’être ma maison.

Je t’aime.

Mathilde

logo_mathilde

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s